Contribution 1: Vote sanction et arguments de campagne

CONTRIBUTION 1 - Vote Sanction aux Européennes - "arguments de campagne":

Bonjour.

Européenne: Pour un VOTE SANCTION aux Européennes, c'est aussi revendiquer  une sanction contre ceux qui ont trahi la cause du peuple. Notamment à partir du lendemain du référendum de 2005 sur la Constitution Européenne.

OUI à L'EUROPE, mais surtout PLUS CELLE-LA;

Sa politique est basée, tout comme par ceux qui ont trahi le choix du peuple lors du vote contre le projet de Constitution Européenne, et qui pratique la même chose : le peuple au service du fric.

Ils sont aux ordres et pratiquent par leurs soit-disant réforme, la démolition des nations et leur culture spécifique, par la pratique de la politique du MOINS DISANT ECONOMIQUE ET SOCIAL pour le peuple, en nivelant en réalité par le bas une pseudo-égalité entre tous les citoyens européens.

C'est tellement plus facile que d'appliquer le principe du MIEUX DISANT ECONOMQIUE ET SOCIAL qui obligerait les nations à se caler sur les meilleures conditions sociales constatées en Europe, et en particulier en France.

D'ailleurs, tout ce qui nous appartient, tant en biens sociaux et immatériels, que simplement patrimoniaux "doit disparaître", puisque nombre de pays, y compris en Allemagne, le peuple ne dispose pas d'autant de biens. Le "reste à charge" sur leur revenu vient s'ajouter en Allemagne aux salaires déjà plus bas qu'en France, à la quantité de misère du peuple en nombre plus important, grâce aussi au nivellement par le bas, dont le gouvernement a été un précurseur en Europe.

En France, on parle de "réforme", alors qu'il s'agit de "démolition" et expropriation du peuple, dans ce qu'il tient par l'intermédiaire de l'état.

Les politiciens français habituels sont aux ordres. L'institution du fric, ne veut pas entendre parler de mieux disant économique et social.

Pensez donc : le fric au service du peuple? c'est inimaginable, pour tout politicard professionnel, dont l'incompétence et léthargie à avoir des moyens de gérer un pays, n'a pas d'importance "pourvu que l'on puisse arriver à endormir le peuple, savoir lui passer de la pommade, le caresser dans le dos, et le mener dans le silence des combines ou résignation à la loi du fric".

Là aussi, prenons nos affaires en mains, dès les élections européennes, car nous pouvons changer l'Europe, comme nous pouvons aussi changer la gestion du pays, en France. Des moyens légaux existent, y compris en prenant au mot, la réglementation européenne, scélérate, actuelle.

Voir dans la rubrique de la création d'un outil important que l'on peut rapidement mettre en place : le Pôle d'Action en Justice Européenne. Outil que l'on peut également utiliser pour des actions contre la France, lorsque des décisions sont non conformes à nos intérêts et droits fondamentaux.

Oui, il est possible d'attaquer devant la Cour de Justice Européenne, la Commission Européenne, pour tout texte qui amenuise, réduit, ou annule des textes français qui nous allaient bien, avant que la Commission Européenne nous inflige son dévolu.




Bien cordialement


H.J.F. MOREL



Site web créé avec Lauyan TOWebCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSDernière mise à jour : vendredi 21 décembre 2018