Contribution 3 -

Contribution n°3 - Organisation interne

Bonjour.

GILETS JAUNES est un parti qui fonctionne sur la base d'une hiérarchie horizontale et non en cascades comme on le voit quasiment tout le temps dans les partis politiques, et ailleurs. Son fonctionnement pourrait être:

1) Une hiérarchie horizontale est une structure où tous les militants ont les mêmes droits et les mêmes devoirs, vis-à-vis des autres militants du parti. C'est à dire que pour éviter que s'instaurent des "baronnies", les référents locaux ne sont pas élus par les militants, mais tirés au sort parmi tous les militants; sachant que celui qui ne veut pas ou ne peut pas s'acquitter de la charge du comité local, celui-ci renonce à la fonction et un nouveau tirage au sort est organisé.

2) S'il venait à être décidé la création de coordinations régionales, les membres de la coordination régionale (ou départementale dans le cas où il y aurait plusieurs comités locaux dans le département) seront l'objet d'un tirage au sort, où tous les militants du secteur concernés (région ou département selon le cas), font partis du tirage au sort. Même si par ailleurs ils ne sont pas référents d'un comité local.

3) dans cette hypothèse, la Durée des mandats de référents est de courte durée, à déterminer (quelques mois, six mois à un an)

4) les contributions aux débats internes concernent tout le parti, et la diffusion des contributions se fait directement à tous les membres du parti, qu'importe la région ou le département d'où qu'ils sont.

5) lorsqu'il y a plusieurs contributions, après discussion en réunion des comités locaux, une synthèse peut être établie au sein d'un même comité, puis affinée, si nécessaire en assemblée au niveau national. Et ce, après adoption par un vote préalable dans les comités de la région ou du département (dans le cas de plusieurs comités dans un même département) d'une proposition de synthèse.

6) chaque département ou comité local (à définir) est représenté au "comité national" par un représentant tiré au sort parmi tous les postulants à vouloir agir dans le cadre de ce comité; à raison d'au moins un référent par département.

7) un site de messagerie interne à tout le parti, permettra à chaque militant de pouvoir échanger directement avec tout militant de son choix, ou comité local, sans avoir à être filtré préalablement par quiconque gestionnaire, ou autre, du site.

8) Dès lors que le message s'adresse à un comité local, celui-ci a l'obligation de diffuser le message en cause à tous les militants relevant de son comité local.

9) tout conflit, de toute nature, sera traité par une commission ad hoc, constituée elle aussi par tirage au sort, dont les membres ne pourront faire partie des référents en fonction dans le comité local auquel appartient celui qui se plaint d'un litige ou contentieux.

10) dès l'adoption définitive d'un texte au niveau national, celui-ci s'imposera à tous les militants, et un argumentaire pour sa promotion, sera proposé aux adhérents et s'imposera à tous.

11) en matière d'élections (notamment au départ pour les européennes), tout adhérent peut présenter sa candidature à l'investiture avec, à la clef, une profession de foi destinée à améliorer le texte initial qui aurait été défini, le cas échéant par le parti. Et ce, sans préséance d'ancien titre ou d'ancienne fonction (électorale ou dans le parti), pour déterminer le choix. Chaque militant de chaque circonscription concernée, vote pour un seul candidat. C'est le total des voix obtenues par un candidat à l'investiture, qui le positionne dans la hiérarchie de la liste (si l'élection se fait par liste). Celui qui en obtient le plus est en tête, et ainsi de suite.

12) Afin de respecter la parité homme femme, les candidats "homme" font l'objet d'un collège spécifique, et les candidates "femmes", d'un autre collège. Si c'est un homme qui obtient le plus de suffrage, il devient tête de liste. Si c'est une femme, c'est elle. Le respect du principe de parité oblige ensuite à l'alternance homme femme sur les listes.

13) chaque liste de candidat à l'élection, après désignation comme ci-dessus, sera positionné en alternance: un homme, puis une femme; ou une femme, puis un homme; et ainsi de suite.

NOTA: le cas spécifique pour les élections européennes est traité dans une autre contribution.





Site web créé avec Lauyan TOWebCliquez ici pour vous abonner à ce flux RSSDernière mise à jour : vendredi 21 décembre 2018